Essayer De Ne Pas Pleurer Youtube Downloader

Coucou Nora, tu m'excuseras de ne pas avoir répondu aussi vite comme promis.

Je vais essayer de me "comparer" à  toi, voir ton véçu via le mien pour essayer de réellement comprendre ce que tu as pu ressentir.

Je te cite : "dans une ville normale tout le monde disait que il se passe pas 5 minutes quand je fais les courses ou me promène dehors ou l'on me dit pas que tout ça et je jure qu'ont me dis "magnifique" au moins 30fois par jour quand ce n'est pas un autre terme autant gentil , ,


Essayons de trouver des "clefs" qui vont nous permettre de passer outre les choses négatives.

Prenons l'exemple cité ci-dessus, quand tu es avec ta mère tu nous dis que tu n'est "rien", qu'ont se moque de toi.

MAIS, si tu te souviens bien de ce que des inconnues disait de toi ( Puisque tu nous le dis sa ne devrait pas poser de problème )
Et je ne pèse pas mes mots, des gens que tu n'avais jamais vue, avec qui tu n'avais jamais eu de conversation ou autre tu disait magnifique. Attention, ici magnifique à  un double sens, alors oui sans doute, tu es très belles je n'en doute pas, mais certaines personnes ( J'en suis sur ) parlaient de toi à  l'intérieur.

Et crois moi, tu dois avoir une force intérieur très grande pour mine de rien tenir le coup malgres tout ce qui a pu t'arriver.



Tu sais que tu vaut mieux que ce que ta maman *S’efforce*? de te faire croire en te le répétant à  longueur de journée.
Tu sais ce que vaut, passes outres ces mots négatif quelle te dis, ce n'est pas facile je le sais, mais petit à  petit tu y arriveras.

Petite parenthèse mais j'y pense maintenant.

"depuis toute petite mes parents ne m'ont jamais donné d'affection, je n'ai jamais été proche d'eux
ils s'en foutaient de moi (et de ma soeur) ils allaient au travail et venait nous chercher chez une nourrice quand ils avaient envie"

On sait que bien souvent les enfants n'ayant jamais eu d'affection de la part de leur parents ne veulent pas cela pour leurs enfants et font donc tout le contraire de ce que leur parents leur on fait subir.

Je me demande, si peut-être que justement parce que tes parents ont eux aussi eu une enfance difficile se sont braqués et t'ont fait subir la même chose?

Il faudrait pour cela que tu puisses en dire un peux plus sur eux a conditions que tu le saches.

Cette question est assez indiscrète, je comprendrais tout à  fait si tu ne voulais pas y répondre.

En relisant ton texte, sa me paraît peut plausible, à  voir comme elle te dévalorisée, voir comment il te traitaient ( Je te dire mille fois mon chapeau sache-le ) ils n'avaient vraiment pas l'air de tenir à  toi, comme si pour eux tu étais un poids non voulu, un boulet mais qu'il faille faire avec, du coup..

(Je ne veux ni être mêchant ni te blaissée loin de la vraiment, je suis de tout coeur avec toi. J'essaye d'aller chercher des coins grasseux non évoqués pour mieux comprendre le tout et mieux pouvoir passer outre tout ceci. )

Ce qui me laisse pensé une chose, aussi horrible soit-elle, je rechigne un peux à  évoquer le sujet pour tout te dire... Peut-être qu'ils ne te voulais pas, qu'il ne désiraient pas avoir d'enfant et comme je l'ai dit plus haut, ils on pris, ils t'ont pris comme un poids.

N'accords pas plus d'importance que ça a ces derniers mots d'accord , je ne veux en aucuns cas te blaissée.


Revenons au tendre et doux compliments de ta maman...

Cette fois-ci je vais voir ça avec ce que j'ai véçu avec mon frère.

J'y ai réellement fait attention il y a de cela 1 an je dirais.
Depuis petit, maintenant encore il ne m'as jamais vraiment montrer d'affection, jamais une poignée de main, un calin ou autre.
Il est mon opposé.
Son attidude envers moi à  totalement changer quand il a su que je fumé de l'herbe. ( On peut faire ici un lien avec ce que j'ai dis plus haut au sujet des parents )
Mais parents comme bien des gens dans ma famille consomme depuis des années.
Le jour ou il a su que je fumé moi aussi, il est venu me dire * J'ai déjà  perdu papa et maman, je te perdrais pas toi *
Lui qui ne m'avais jamais monter plus d'affection que sa tout a coup veux me protéger..
Le temps passe, j'ai quitter mon apprentissage parce que cela n'allait pas, j'ai passé un an à  glander, a ne rien foutre excepté un mois ou deux. J'étais un peux perdu, ne savant pas quoi faire plus tard mais bien dans ce cocon que j'avais pu tisser, alors je faisait trainer les choses.

Depuis j'ai l'impression qu'il me parle un peux comme si j'était pas un echec, mais comme si j'avais rater quelque chose.
Et puis c'est la famille qui a commencer, ces petite réflexion, c'est petite phrases de style * Toujours à  glander? On le voit le plus le Jérémy. Et j'en passe, je ne les ai plus en tête mais à  force elle blesse, et c'est pire.
J'ai commencé à  rester au lit la journée ou bien devant mon pc, quand les gens passaient à  la maison j'essayais de ne pas aller avec eux au salon etc.
Tu peux aussi voir ta réussite future comme non pas un combat gagner, mais bien la guerre, montré a tes parents que malgré tout ce qu'ils on pu faire ou ne pas faire tu as réussis.

Et puis j'ai commencer à  m'enfoutre totalement de ces petite réflexions. De passer outre, sa rentre par une oreille sa ressort par l'autre sans nous affecter.


Nous sommes tous différents, nous avons tous une histoire différents, un vécu différent nous vivons les choses différemment également.

J'ai lus que tu avais aussi vue 2 psychologue mais que ça n'avais pas aboutis à  quelque chose peut-être n'as tu pas chercher au bon endroit?
J'ai faillit aller en voir un moi aussi, mais avant je suis tomber sur un addictologue qui c'était pris un peux de coeur avec moi. Une personne formidable qui m'as beaucoup aidé et qui continu toujours à  le faire.
C'est très difficile de se dévoilé à  quelqu'un, j'ai eu la chance d'avoir eu des contacts avec cette dite personne avant que nous commencions ce mode "psychologue". J'aurais beaucoup de mal à  déballé mon sac devant une personne que je rencontre la première fois et qui me dis "aller, racontes moi ta vie".

Je me souviens une fois lui avoir parler que pendant un trip, je m'était posais la question si avant de vivre la vie de tout les jours je ne vivais pas un combat contre moi-même. Quand il m'as demander pourquoi, je n'ai pas su réellement bien expliquer mon points de vue.

Je crois qu'avant de pouvoir faire des projets, avant de faire les choses concrètement et bien il faut être en paix avec sois-même.

Ne cultive pas la haine ou elle te mangera,
Guéris car si tu es mal en toi-même ce sera pareil autre part


J'aimerais savoir, que fais-tu maintenant? Que comptes tu faire plus tard, as tu des projets, des rêves, des envies?

En attendant ta réponse, je te fais de gros becs, portes toi bien!

Dernière modification par choctote (21 janvier 2014 à  04:38)


Quand ils disent "planète habitable", ça veut dire qu'il y a du wifi, de la bière et pas de gosses ?

Suite au rocambolesque article d’hier « 10 bonnes raisons de ne pas utiliser Mega », nous vous proposons d’un ton léger ce nouveau top, totalement subjectif et avec un parti pris évident.. Et puisque tout le monde a aimé l’article et a laissé des commentaires dignes d’une relation épiscopalienne « fleur bleue », nous nous faisons une joie de remettre le couvert. A table !

© DR

1. Hardware

Là où le prix d’un iPhone vous donne droit à un bel objet de qualité, le prix d’un Android vous donne droit à … quoi ? Une plastique “cheap” et une architecture morne et classique. Quand on troue son budget pour un smartphone un peu inutile on aimerait avoir un objet reconnaissable, “classy” et luxueux non ? Maintenant à vous de voir si vous préférez utiliser du plastique ou du verre… J’espère que vous avez coché la case garantie à l’achat. Un exemple solide : Après 200 jours, la carte mère du Samsung Galaxy S3 devient obsolète.

2. La quantité prime sur la qualité

© DR

Vous avez déjà essayé l’application officielle Facebook sur Android ? Vous savez donc qu’elle est pourrie. Il paraît qu’il existe une nouvelle version, bien meilleure désormais. La question que l’on peut se poser c’est «pourquoi a-t-on dû attendre une version 2.0 pour moins de bugs, une fonction partage et un mode paysage fonctionnel ?! Attendre à chaque fois pour un portage sur Android, moins professionnel, moins abouti et souvent moins stable rebutera la plupart des gens normalement constitués.

Quand on compare les applications IOS et Android on arrive rapidement à un constat accablant : les applications iOS sont pour la plupart de bonne qualité et intuitives tandis que les apps Android sont pour la plupart bâclées. Malgré le fait qu’il existe 70 % d’apps gratuites sur Google Play contre 60% sur l’Appstore, la majorité des apps gratuites Android sont de mauvaise qualité et inutiles.

Des études pointent le fait que non seulement plus d’applications sont développées sur iOS, mais qu’en plus les gens seront plus portés sur le fait de mettre la main au porte-feuille pour les acquérir ce qui est révélateur d’une plus grande qualité.

3.Un OS plus fragile

© DR

Android est un OS « ouvert ». Qui dit ouvert, dis plus flexible mais également plus fragile. Et c’est bien le soucis du petit robot vert attachant : une tripotée d’applications anti-virus sont disponibles pour protéger un système qui est nativement de constitution frêle.

Avec iOS ? Pas besoin. Le système fermé de l’OS est sécurisé et permet à l’utilisateur de se promener tranquille. Bon pas tout à fait d’accord… mais toujours plus que sous la passoire qu’est Android !

La liberté c’est bien. Android est libre. On peut faire ce qu’on veut avec. Le soucis c’est que quand on laisse les développeurs faire ce qu’ils veulent avec les applications, on se retrouve avec un Google Play débordant d’applications minables, racoleuses et mensongères. Et un Google Play flexible c’est la porte ouverte aux apps malades et contagieuses. Bonjour les trojans et les malwares.

4. Intuitivité vs Complexité

Un bouquin qui pourrait s'avérer utile aux utilisateurs de smartphone sous Android © DR

Le succès de l’iOS d’Apple est surtout dû à la simplicité de son utilisation. Comme sur Mac, on peut facilement faire un tas de choses, utiles ou non: c’est épuré et intuitif. Tout le contraire du Droid. Entre les 165.000 possibilités de bidouillage, de codage, les aller-retours sur les forums d’aide pour applications, les apk foireuses et le côté sans limite de la bête on se retrouve vite, très vite, complètement paumés.

On pourra critiquer le côté paternaliste d’Apple avec ses restrictions arbitraires, mais cette politique d’autarcie à pour effet de rendre moins laborieux l’évolution dans l’univers iOS contrairement à la jungle Android, où trop de possibilités tuent la possibilité.

5. .. et une update pour les gouverner tous

© DR

Dû au grand nombre de constructeurs qui roulent sur Android, les mises à jour des versions d’Android peuvent poser de sacrés problèmes. En effet, selon la marque du smartphone, son âge, son pays d’origine,… certaines updates ne sont pas disponibles de manière automatique. Il est dès lors probable que les utilisateurs un peu consciencieux s’en aillent gaiement patauger dans la marre aux canards des forums android. Entre des .zip douteux, des .apk sans sources de fiabilité, et le jargon des amateurs de geekeries, pas facile d’updater son androphone.

Et chez Apple ? Quand une mise à jour est disponible, on la lance. Le fait est que il est beaucoup plus simple de pratiquer des updates puisqu’il n’y a qu’un « type » d’iPhone. Entre les 3S, 4, 5,… la plupart des mises à jour sont disponibles pour ces smartphones. Le seul problème pouvant venir du fait qu’il faille avoir un smartphone plus récent pour les dernières mises à jour.

6.Les apps coûtent cher à développer

© DR

Si un compte développeur d’Apple coûte 100 dollars par an et qu’un compte Google n’en coûte que 25, il est pourtant plus cher de développer une application sur le petit robot. Le nombre de matériel à tester et le codage nécessaire pour adapter l’app à chaque modèle est bien plus onéreux qu’une app universelle pour IPhone.

Entre le 4,27 pouces du Galaxy SII, le 4,8 du Galaxy SIII, les 5 pouces de l’HTC Butterfly, le 3 pouces du Xperia Mini,… Pas facile d’adapter son application parfaitement ! Ce pourquoi on se retrouve régulièrement avec des résolutions assez ridicules sur un écran de qualité. Oh les jolis pixels !

7. Le service après vente est de meilleure qualité chez Apple

© DR

Le service après vente d’Apple est reconnu comme étant de bonne qualité. En effet, commandez votre IPhone sur le site officiel d’Apple et en cas de problème, un simple coup de fil et  on vous le remplace dans les 48h.

En Belgique, la garantie d’Apple est seulement d’1 année, après cette date il faudra vous coltiner Mobistar, ce qui peut prendre jusqu’à 3 semaines.

Allez dans un Apple Store en France ou en Allemagne (Hé oui pas en Belgique) avec votre petit bijou défectueux et on vous le remplace. Il d’ailleurs légion qu’Apple se montre flexible lorsque la garantie est arrivée à échéance.

Il est à noter que Test Achats à confronté Apple en justice pour une application de la garantie obligatoire de 2 ans en Europe.

Allez dans n’importe quel magasin avec votre Android et vous êtes parti pour des semaines de réparation sans aucune garantie de succès la plupart du temps.

De ce point de vue, même avec ses quelques ratés légaux, Apple reste un meilleur choix, plus sécuritaire que les androphones qui dépendent exclusivement de la bonne volonté des fournisseurs et des revendeurs.

8. Apple est plus “hype” !

© DR

Oui cet argument est encore plus subjectif que les autres, mais les iPhone ont quand même sacrément plus de classe que les autres ! Il plaît à tout le monde, des hipsters farauds aux businessmen pressés…. sauf aux jaloux.

L’iPhone est plus qu’un smartphone. C’est un symbole d’appartenance à une certain groupe. Un possesseur d’iOS est quand même plus “cool” qu’un propriétaire lambda d’un énième androphone. Oui c’est du branding. Totalement. Il faut juste surmonter le fait qu’Apple réalise la plus grosse marge bénéficiaire au monde. Une fois la pilule avalée, on continue d’arborer fièrement cette petite merveille technologique.

9.Le Jailbreak plus “in” que le Root ?

© DR

Pour rappel « Jailbreaker » son iPhone revient à enlever les limites imposées par le constructeur et par la même occasion les garanties du téléphone. Cette manipulation permet de profiter pleinement de son IOS et de faire toutes les bêtises que l’on veut dessus.

“Rooter” son Android revient plus au moins au même sauf que l’opération se révèle plus complexe et que les possibilités sont bien plus étendues.

Les différences ? Apple est formellement contre le Jailbreak tandis que Samsung ne s’y oppose plus. Entre nous, c’est quand même plus grisant d’enfreindre les règles non ?

De plus le Jailbreak se fait désormais d’un seul clic tandis que rooter un android est toujours aussi compliqué. En effet, il faut de nouveau trouver le modèle, le bon firmware et faire confiance à des logiciels inconnus afin d’obtenir le précieux sésame. Ceux qui ont déjà traîné sur XDA-Developpers savent combien la galaxie Android est complexe et cruelle envers les néophytes.

10. Apple et ses ersatz

Qui est venu avec l’idée d’un smartphone grand public ? Qui est venu avec l’idée d’une Tablette ? Oui, Apple. Qui a copié voire plagié l’autre ? Oui, les constructeurs tournant sous Android. Même si Apple est loin d’être parfait, la pomme à le mérite d’avoir été une pionnière.

Alors est-ce que des centaines d’ersatz peuvent être meilleurs que l’original ? Pas forcément.

Conclusion

Trêves de plaisanteries. iOS et Android sont deux OS complètement différents avec des objectifs différents. Là où Apple privilégie la qualité, la simplicité et le profit, Android préfère l’ouverture, la gratuité et la complexité. En d’autres termes, si la majeure partie des utilisateurs lambda se satisferont complètement d’un iPhone, les autres individus adeptes de bidouilles et de personnalisation opteront pour Android.

Réagissez sur notre forum.

android

0 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *